Langages et identités Site

0

Variation et enseignement/apprentissage des langues

Dans le cadre de la formation doctorale Swissuniversities La Variation dans la langue, le Domaine Français de l’Université de Fribourg et l’Institut de langue et civilisation françaises de l’Université de Neuchâtel organisent un module intitulé Variation et enseignement/ apprentissage des langues. Les ateliers du 2 mai sont réservés aux jeunes chercheurs et la journée du 3 mai est ouverte à toute personne intéressée.

0

Study Abroad Research in European Perspective

Présentation en français du projet COST SAREP CA15130 (Study Abroad Research in European Perspective) vendredi 22 mars 16h-17h (UPVD, salle Sociétés, bâtiment Y). Intervenants: Martin Howard (Université Cork, Irlande), Jonas Granfeldt (Université Lund, Suède),...

0

Le point sur les données

En 2014, des étudiants en sociologie de l’UPVD ont enregistré, suivant un protocole d’enquête prédéfini, 80 locuteurs anglophones natifs vivant dans les Pyrénées Orientales. Ces locuteurs ont été interviewé dans la langue de leur pays d’accueil, le français…

0

Occitanie – Pays catalan

Le 29 septembre 2016, le Journal officiel de la République française publiait les décrets fixant le nom et le chef-lieu des treize nouvelles « grandes régions » métropolitaines, dont sept d’entre elles sont issues du regroupement...

0

Le temps comme facteur qualitatif dans l’immersion

Pour pouvoir acquérir une nouvelle langue (L2) il faut qu’il y ait un minimum de contact avec celle-ci. Ce qu’on appelle l’« immersion » amène des conditions particulières de contact plus ou moins propices au développement de la L2. Mais il est difficile de savoir exactement comment, quand et pourquoi les différents moments d’appropriation de la nouvelle langue ont réellement lieu lors de cette immersion. Cet article se donne pour objectif d’explorer la question de la socialisation en immersion à partir de récits de migrants, en prenant comme angle principal la prise en compte du temps comme facteur qualitatif.