Acquisition et usages du discours direct chez les enfants en L1 et en L2

Présentation de Maï Leray, doctorante

12 avril 2019

Dans la langue parlée, l’usage des paroles rapportées (ou discours direct – DD) apparaît beaucoup plus varié qu’à l’écrit (Blanche-Benveniste 2010). En effet, la présence ou l’absence de verbes introducteurs, la diversité des constructions verbales (par ex. « faire », « être là » etc.), l’existence d’énoncés « intermédiaires » (c’est-à-dire entre le DD et le discours indirect) et les ambiguïtés que suscite souvent la délimitation de l’étendue des paroles rapportées (voire leur simple reconnaissance en tant que telles) sont autant d’éléments qui illustrent la richesse à la fois syntaxique et stylistique du DD à l’oral.

Dans cette présentation, nous analysons les occurrences de DD dans des productions orales d’enfants âgés de dix ans. Nous montrons que l’expression du DD est un phénomène variable selon les situations de parole et les différents profils linguistiques (natifs, bilingues et apprenants débutants) et comment cela contribue à la description de la variation chez ces locuteurs.

 

Références :

BLANCHE-BENVENISTE C. 2010. Approches de la langue parlée en français, nouvelle édition. Paris, Ophrys.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search