Etudes sociologiques

Logiques d’appartenances et d’identifications sociales

Un autre ensemble de recherches aborde les questions d’appartenances et d’identifications sociales ainsi que les représentations qui les sous-tendent. Ces travaux s’intéressent à la façon dont les parcours biographiques sont ancrés dans des contextes à la fois sociaux et territoriaux. Les recherches se rejoignent par la volonté d’appréhender les dimensions familiales, scolaires, professionnelles et/ou résidentielles des parcours individuels énoncées dans des discours. Elles portent leur attention sur les rapports aux territoires et aux environnements, et les modalités d’appropriation de l’espace, différenciées selon l’histoire sociale des individus ou des groupes étudiés. Certaines de ces recherches, plus spécifiquement ancrées autour de l’espace transfrontalier catalan, interrogent les franchissements de frontières, qu’ils soient matériels, culturels, symboliques ou sociaux ; d’autres abordent les modes d’habiter et de cohabiter socialement construits, les représentations qui leur sont associées et les socialisations dont ces manières de s’approprier les espaces, sont le produit. Plus largement, sont questionnés la diversité des logiques d’appropriation de l’espace et d’entrée en relation avec autrui, les rapports de domination qui les traversent et les façons dont ces expériences sont vécues et formalisées par les individus dans des récits de soi, en tant qu’expériences porteuses de sens.